Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Looking for Jane Austen
Sur les traces de Jane Austen en Angleterre, un voyage photographique

PARENTHESE

Agathe Hamel

Ca y est les vacances sont terminées pour la plupart d'entre vous.

Je profite de cette rentrée pour reprendre mon blog.

Une petite parenthèse cependant.

J'ai commencé ce blog afin que mon projet se concrétise mais je ne pensais pas que cette aventure me donnerait l'occasion de rencontrer (virtuellement) tant de personnes intéressantes.

Ainsi Jonathan Goldberg, qui vit à Los Angeles, m'a adressé un mail pour me demander si je serais intéressée pour écrire un article sur Jane Austen sur son site "le mot juste en anglais" car récemment le portrait en cire du célèbre écrivain a été reconstitué. C'est ainsi que vous trouverez ma contribution ci -dessous mais également sur le site http://www.le-mot-juste-en-anglais.com/ (en version moins austère grâce aux documents annexes : illustrations, photos, vidéos etc).

Par ailleurs, j'avais adressé un mot (pour lui parler de mon blog) à l'écrivain Christine Jordis à qui l'ont doit notamment "promenades anglaises" qui m'a inspiré pour mon projet. Elle a eu la gentillesse de me répondre par une longue lettre manuscrite. C'était au delà de ce que je pouvais imaginer.

Pour ceux que ça intéresse, voici donc mon article :

"Jane Austen est un écrivain admiré par de nombreux adeptes de littérature anglaise grâce à des œuvres tels "Orgueil et préjugés", "Raison et sentiment", "Emma", "Mansfield Park" mais également grâce à son importante correspondance. Cependant il est difficile de mettre un visage sur son nom. En effet le seul portrait "officiel" de Jane Austen est exposé à la National Portrait Gallery de Londres et il s'agit d'une aquarelle dont sa sœur aînée Cassandra est à l'origine. Elles étaient toutes deux très proches et c'est à elle que la plupart de ses lettres sont adressées. Malheureusement, le cercle d'intimes de l'écrivain s'accorde pour dire que ce portrait est peu ressemblant. Un autre portrait "plus flatteur" dessiné par Mr Andrews of Maidenhead a été utilisé pour illustrer les différentes éditions de ses livres mais également les articles de souvenir vendus à son effigie. Cependant, ce dessin est lui-même inspiré de celui de Cassandra et ne peut donc être fiable quant à la ressemblance. C'est dans ce contexte que le directeur du Jane Austen Center de Bath, David Baldock, a missionné Mellissa Dring afin de réaliser un portrait de Jane Austen du temps où elle vivait à Bath (1801-1806). Melissa Dring a eu une double formation de portraitiste à la Royal Academy Schools de Londres ainsi que d'artiste au sein du service de police de médecine légale du FBI à Washington et a également réalisé, suivant les mêmes procédés, un portrait de Vivaldi. Il lui a fallu trois années avant que le nouveau visage de l'écrivain puisse être dévoilé. Afin de le réaliser Melissa Dring a pris plusieurs points en considération : tout d'abord, le portrait réalisé par Cassandra qu'il a fallu rajeunir, celui-ci datant de 1810. Ensuite, les témoignages de ses proches notamment celui de son neveu James Edward Austen-Leight qui écrivit dans ses mémoires que "son visage était plutôt long et mince, sa démarche légère et affirmée, et son apparence respirait la santé et la vivacité. Elle était châtain clair, avec des joues rondes, une bouche et un nez joliment dessinés, des yeux marrons brillants, et ses cheveux formaient des boucles naturelles autour de son visage" De même Caroline Austen, sa nièce, la décrivait comme jolie, avec un visage rond, un teint clair, des yeux noisettes et des boucles brunes encadrant son visage. De plus, elle s'est basée sur les autres représentations picturales des membres de la famille de Jane Austen (ses parents, ses frères et sœurs) afin de définir les caractéristiques physiques communes : long nez, grands yeux marrons, cheveux bruns bouclés. Enfin, elle a souhaité que le portrait révèle le tempérament vif et enjoué de la femme qui se devine à travers ses écrits. C'est ainsi que grâce à sa formation très spécifique et à des techniques scientifiques, Melissa Dring a pu reproduire le visage de Jane Austen dont le personnage en cire vient d'être présenté à Bath et qui selon la BBC est "le plus proche de la vraie Jane Austen depuis 200 ans". "

PARENTHESE

Isabelle 29/08/2014 10:36

Rencontrer, même par internet, une amatrice de Jane Austen est un vrai plaisir.
Ces livres ont bercé ma vie depuis plus de 30 ans, je ne peux rester plusieurs mois sans me replonger dans l'un ou l'autre de ces romans. Merci pour ce blog !

Agathe 29/08/2014 15:20

Plaisir partagé!

Jane Austen and her world 28/08/2014 13:53

Waw! On te demande d'écrire un article! C'est super :) C'est grâce à ton travail ;) Continue comme ça. Ton blog nous fait rêver!

france bezy 26/08/2014 17:08

Ces infos sont passionnantes !!

france bezy 26/08/2014 17:07

Grâce à ton blog les vacances continuent !! Merci Agathe !!

Berthet 25/08/2014 19:46

Super article !!!
Agathe fait de plus en plus d'émules et ce n'est qu'un début !!!
Vivement la prochaine étape de son voyage !...

RSS Contact